151 Bond Street
P.O. Box 323
Vankleek Hill, ON K0B 1R0
Phone: (613) 678-2002 or (866) 678-2001
Fax: (613) 678-2045

Que Faire Lors d'un Décès

Urgence familiale

Rien ne nous prépare adéquatement pour le choc initial de la perte d’un être cher.  Les sentiments de panique et de détresse peuvent être écrasants, mais il est important que vous sachiez que vous n’êtes pas seul.  Il est important de tendre la main à vos proches parents, amis et professionnels pour obtenir l’aide, l’appui et le réconfort dont vous avez besoin.  Les avis à la famille et aux amis figurent toujours parmi les premières tâches à compléter auxquelles il faut songer.  Appelez les membres de la famille immédiate en premier lieu: parents, enfants, frères, sœurs et grands-parents de la personne décédée.  Rappel: n’inquiétez-vous pas de réveiller les autres.  Les gens qui ont fait des recherches sur le deuil disent que les personnes proches au défunt se sentent exclues si elles n’apprennent pas du décès immédiatement.  Fiez-vous sur d’autres personnes pour vous aider à aviser tout le monde : n’essayez pas de faire cela vous-même.  Non seulement cette responsabilité aide-t-elle les autres à passer par le processus du deuil, mais cela vous permet également de vaquer à d’autres tâches.  Quoiqu’il peut être difficile de communiquer la nouvelle d’un décès, cela est thérapeutique.  Le fait de dire à voix haute qu’un proche est décédé confirme la mort dans votre esprit – une étape importante du processus de deuil.

Tant de choses à faire en si peu de temps, semble-t-il.  La portée émotionnelle de la mort, tout naturellement, rend difficile la concentration sur les détails de l’organisation des funérailles.  Aussi, en cliquant sur le centre de ressources à la page d’accueil, vous accédez une foule de renseignements et des suggestions pour vous guider dans tous vos besoins.

Question #1 Lorsque le décès survient à la maison, que devrions-nous faire?
Réponse: Si le décès était attendu, le médecin qui s’occupait de la personne décédée sera en mesure de déclarer la mort.  Donc, vous devriez contacter ce médecin en premier lieu.  Puis, vous contactez le salon funéraire de votre choix pour venir cueillir la dépouille et agir selon les désirs personnels du défunt.
Lorsqu’il s’agit d’une mort subite ou non attendue, vous devriez aviser le service de police qui enverra un agent et qui contactera le coroner.  Ces gens décideront de l’enquête nécessaire pour déterminer la cause du décès.  Ils feront les arrangements pour transporter le corps à un hôpital ou à un centre d’examen s’il faut procéder à une autopsie (à leur frais).  Vous pouvez suggérer au coroner de s’avérer des services du salon funéraire de votre choix pour faire ce transfert.  Cependant, si vous ne suggérez pas de salon ou si le coroner fait appel à son propre personnel, vous n’êtes pas obligé d’utiliser les services du salon funéraire choisi par le coroner.  Lorsque l’on aura transféré le corps et complété l’examen, vous avez le droit de choisir le salon funéraire pour donner suite aux dernières volontés du défunt.  Si l’on décide, suite à un examen et une enquête préliminaires qu’aucune autre enquête n’est nécessaire, vous pouvez alors contacter le salon funéraire de votre choix pour venir cueillir la dépouille et donner suite aux dernières volontés du défunt.
 
Question #2 Si le décès survient lorsque nous sommes éloignés de la maison, que devrions-nous faire?
Réponse: Si le décès survient pendant que vous êtes loin de votre domicile, par exemple lors d’un voyage d’affaires ou en vacances, alors nous suggérons de faire certaines choses en premier lieu.
Contactez le Salon Funéraire Guenette.  Nous nous occuperons de contacter une entreprise digne de confiance dans la région où le décès a eu lieu.
Cela évitera toute possibilité d’implication avec un salon funéraire de l’extérieur qui se soucie peu de certaines choses en raison du sentiment qu’on ne traitera jamais avec cette même famille à l’avenir.  Lorsque vous nous appelez, nous pouvons agir comme votre agent et veiller aux procédures pour éviter toute possibilité de factures excessives, gonflées ou non nécessaires.
Contactez le service de police local qui enverra un agent sur les lieux immédiatement afin que vous ne soyez pas seul.
Si le décès était soudain et inexpliqué, les autorités policières locales feront l’appel nécessaire au bureau du coroner local pour se présenter sur les lieux du décès, au besoin.  
Si vous n’avez pas contacté votre salon funéraire, vous devrez songer à le faire, car il faut enlever la dépouille.  Malheureusement, il y a eu des occasions où la police et/ou le coroner ont contacté un salon funéraire de leur choix.  Nous ne spéculerons pas quant aux motifs, mais, souvent, des familles ont subi des pressions d’un salon funéraire convoqué sur les lieux du décès.
 
Question #3 Un proche est décédé à l’hôpital.  Que faisons-nous?
Réponse: Que vous soyez présent ou non lors du décès, un professionnel de la santé vous contactera et demandera quelques questions.  Vous devriez être prêt à répondre deux questions.

À quel fournisseur de services funèbres doit-on relâcher le corps aux fins de transfert de l’hôpital?  Cependant, l’exécuteur testamentaire ou la personne responsable doit contacter le salon funéraire pour communiquer les dernières volontés du défunt.  Le salon funéraire ne peut agir à moins de recevoir des directives de la (ou des) personne(s) appropriée(s).
Voulez-vous que l’on pratique une autopsie?  À moins que le décès soit inattendu, vous aurez le choix.  Une autopsie est l’examen minutieux du corps du défunt afin de comprendre et déterminer la cause du décès ou de tout facteur qui peut avoir contribué au décès.  L’information recueillie lors d’une autopsie peut aider les chercheurs à développer des médicaments et des traitements pour aider à prévenir de telles maladies.  Règle générale, on pratique les autopsies rapidement, afin de ne pas retarder les funérailles.  Cependant, il peut y avoir de courts délais et vous devriez vérifier auprès des professionnels de la santé pour savoir quand l’on pratiquera l’autopsie, si un retard risque de vous occasionner des soucis.  Lorsque la famille du défunt demande que l’on pratique une autopsie, c’est la famille, habituellement, qui doit défrayer les coûts de l’autopsie.
 
Question #4 Un proche est décédé dans un foyer de soins infirmiers.  Que devrions-nous faire en premier lieu?
Réponse: Une infirmière ou autre employée du foyer de soins infirmiers contactera le salon funéraire de votre choix.  Cependant, l’exécuteur testamentaire ou la personne responsable doit contacter le salon funéraire pour communiquer les dernières volontés du défunt.  Le salon funéraire ne peut agir à moins de recevoir des directives de la (ou des) personne(s) appropriée(s).

 

Qui appeler en premier lieu?

Que vous receviez un appel à 2 heures du matin pour vous informer de la mort subite ou que vous ayez partagé les derniers moments de la longue maladie d'un proche, votre première réaction au décès est probablement un état de choc. Il semble que, n'importe combien nous sommes préparés - ou non - la perte d'un être cher nous laisse souvent inerte et déconcerté. Si vous êtes la personne responsable des arrangements funéraires ou l'exécuteur testamentaire, le choc et le deuil peuvent vous immobiliser. Même les simples décisions peuvent devenir écrasantes.

Les premiers appels téléphoniques

Les circonstances du décès dicteront quoi faire en premier lieu. Lorsqu'une personne meurt à l'hàpital ou dans un établissement de soins, le personnel s'occupe habituellement de certains arrangements, telle la communication avec le salon funéraire de votre choix et, au besoin, une autopsie. Vous devrez aviser les membres de la famille, les amis et le clergé. Il peut être plus facile pour vous d'appeler quelques parents et amis et leur demander d'appeler une ou deux personnes en particulier, afin de ne pas avoir à porter seul le fardeau de répandre la nouvelle. Si vous êtes seul, demandez à quelqu'un de vous tenir compagnie pendant que vous faites ces appels et pour vous aider à composer avec ces premières heures après la mort.

Appelez un directeur funéraire

N'importe les circonstances du décès, un de vos premiers appels devrait être à un directeur funéraire agréé. Nous sommes là pour vous aider à:

  • transporter la dépouille
  • obtenir un certificat de décès
  • choisir un cercueil et/ou une urne
  • faire les arrangements pour les funérailles et/ou un service commémoratif et l'inhumation préparer la nécrologie
  • offrir de l'aide aux personnes en deuil ou vous orienter vers d'autres ressources

Appelez l'employeur

Si votre être cher avait un emploi, vous devrez appeler son employeur immédiatement. Informez-vous quant aux avantages sociaux de la personne décédée ainsi que tout versement exigible, y compris paye de vacances ou prestation de maladie, prestation d'invalidité, etc. Demandez si vous ou d'autres personnes à charge êtes toujours admissibles à des avantages sociaux par l'entremise de la compagnie. Demandez s'il y a une police d'assurance-vie par l'intermédiaire de l'employeur, qui en est bénéficiaire et comment présenter une demande de prestations.

Appelez la compagnie d'assurance-vie

Vérifiez les documents de la personne décédée pour trouver la police d'assurance-vie. Appelez l'agent ou la compagnie et demandez comment présenter une demande de prestations. Habituellement, le bénéficiaire (ou le tuteur d'un bénéficiaire qui est une personne mineure) doit compléter les formules de demande et les documents afférents. Vous devrez présenter le certificat de décès et une déclaration de demandeur afin d'établir preuve de sinistre. Rappelez-vous de vous informer quant aux choix de paiement. Vous aurez peut-être le choix d'obtenir un paiement forfaitaire ou faire déposer la somme dans un compte portant intérêt, par la compagnie d'assurance, et vous pourrez émettre des chèques tirés sur ce compte.